surlescocottes

ride, dev & other stories

Confinement semaine 1 et 2

La seconde semaine de confinement arrive à son terme et comme quelques milliers de français, je suis au chômage partiel. Alors pour combattre l’ennui intelligemment et efficacement, je profite de tout ce temps mis à disposition pour apprendre Python.

Cela faisait un moment que ça me trottait en tête d’apprendre un nouveau langage, histoire de changer de mon quotidien avec Php. J’ai longuement hésité entre Ruby et Python mais après avoir fait quelques heures avec Ruby et notamment Ruby On Rails, mon coeur s’est plutôt dirigé vers Python (ce qui est assez ironique étant donné que ce blog est fait avec Jekyll qui est lui même écrit en Ruby). Bien que les deux aient une syntaxe assez similaire, le panel qu’offre Python par la suite me botte davantage : de la bidouille sur Raspberry (qui héberge ce blog), une application web, des scripts pour gérer ses fichiers et encore quelques trucs sympa comme du machine learning (rien que ça!), on risque pas de voir le bout si facilement.

A l’heure actuellement j’en suis réellement au base et je dois dire que c’est plutôt plaisant. La syntaxe est vraiment simpliste, épuré. Venant de Php j’ai encore quelques réflexes comme mettre des parenthèses pour les blocs conditionnels, ajouter des points virgules et écrire mes noms de variables en camelcase, mais à part ça je ne suis pas plus en difficulté que ça dans mon apprentissage. Excellente transition, l’apprentissage de Python est aussi aidé par une très grande facilité à trouver des ressources, que ça soit en anglais ou en français, et j’opte pour ce dernier pour appréhender ce langage.

Docstring

Thibault Houdon a eu la gentillesse de laisser deux formations (La formation complète Python et Python par la pratique : 101 exercices corrigés) en accès libre pendant cette période malheureuse que nous traversons.

J’ai commencé par La formation complète Python et je dois dire que Thibault est très pédagogue et sa formation est très bien faite (en vidéo uniquement, aucun support écrit) et on alterne entre explication et pratique par des quiz ou des exercices.

Alors qu’est ce que j’ai appris durant mon temps passé à écouter Thibault :

la déclaration des variables de base (str, int, list, tuple, dictionnaire), manipuler les list avec les diverses méthodes qui existent, les structures conditionnelles, les boucles, lire/écrire dans un fichier texte et json, intéragir avec l’utilisateur avec la fonction input, voilà déjà quelques connaissances qui permettent de commencer à s’amuser.

code python Code différent, même résultat et un code compréhensible

C’est tout ? Oui, c’est tout pour le moment. Je ne suis pas la formation 8h par jour, j’y passe quelques heures par jours seulement et chaque partie est détaillée pour ne pas passer à côté des subtilités du langage. Il reste encore pas mal de choses à voir et j’ai plutôt hâte d’attaquer l’orienté objet, ce qui pourra être le sujet d’un autre post.

code python Pour moi, à defaut d’avoir une excellente mémoire, la prise de notes est importante

Si Python vous intéresse, je vous invite à démarrer l’une des formations Docstring, ces mêmes formations sont aussi disponibles sur Udemy.

Pour information, Python est classé 3eme à l’index TIOBE.