surlescocottes

ride, dev & other stories

Transition - partie 2

Ce que j’aime beaucoup, c’est découvrir de nouvelles routes et l’avantage dans le Grand Est (parce qu’il en faut quand même), c’est d’être limitrophe avec l’Allemagne, le Luxembourg et la Belgique. Alors lorsque le temps se prête au jeu et que j’ai une envie de chiller toute la journée il n’y a qu’une chose à faire : opération création d’itinéraire sur Strava.

saarlouis itinéraire Une belle journée au programme

Sarrpolygon

Parfois je fais une petite infidélité à Strava et j’utilise Komoot pour créer mes itinéraires parce que contrairement au premier, il permet de faire des découvertes d’itinéraires ou alors des propositions de visites. C’est comme ça que j’ai découvert le Sarrpolygon.

On le voit arriver de loin, ou plutôt il nous voit arriver et nous nargue lorsqu’on est sur la piste cyclable sur les hauteurs de Felsberg à une dizaine de kilomètre de l’objectif. Un mot sur cette piste emprunter pour rejoindre Saarlouis : nature.

saarpolygon encore loin Les derniers kilomètres

On se retrouve entre les champs, on passe à côté des parcs remplis de vaches ou d’équidés. C’est vraiment apaisant d’autant plus que le silence est omniprésent.

Et voilà, on se retrouve au pied du plus grand terril de Sarre (150m de haut) sur lequel a été installé une structure de 30m en souvenir des 250 ans d’exploitation du charbon.

saarpolygon encore loin Crédit photo : Ralf Kopetzky

Malheureusement pour moi, je n’ai pas pu aller jusqu’en haut : il n’y a pas d’aménagement pour un vélo ni chemin classique me permettant d’y accéder à pied tout en restant dans les Mavic. Un peu de déception, je trouve le réconfort dans une part de tarte sur la terrasse du centre commercial à quelques mètres de là.

saarpolygon encore loin Le plein de fioul avant de repartir

Le retour est plus fastidieux, il fait chaud mais c’était aussi le but de la manoeuvre en vu de l’objectif de l’année pour dompter mes difficultés face à la chaleur.

La fin du parcours est beaucoup moins dans l’esprit que tout ce que j’ai parcouru jusque là puisque je traverse Metz pour retrouver le confort et la fraîcheur de la maison.

Heureux de rentrer et d’avoir mis 135 km au compteur en une sortie, des bonnes sensations et confiant pour le reste de la saison.

Temps écoulé Distance Vitesse moyenne Vitesse max Dénivelé positif
07:01:49 135,03 22,69 61,56 1464,00

saarlouis map